Bienvenue sur le site de Femmes de l'Intérieur

L'association des femmes en responsabilité du Ministère de l'Intérieur

Femmes de partage

Femmes d'égalité

Femmes d'ambition

Femmes en lumière

Femmes d'ouverture

                La campagne d'adhésion 2020 est lancée ! 

L'association Femmes de l'Intérieur a le plaisir de vous annoncer le lancement de sa campagne d'adhésion pour l'année 2020 !

 
Que vous soyez anciennes adhérentes de l'association ou pas, vous vous intéressez aux questions d'égalité professionnelle, de place des femmes, mais surtout vous souhaitez contribuer à la modernisation et la performance de notre ministère... alors, rejoignez-nous !
 
Pour faire partie de l'association et de notre réseau, ainsi qu'être informée de nos évènements tout au long de l'année, nous vous invitons à adhérer à travers notre formulaire en ligne, ou par chèque, via le lien suivant :
 
 
Vous pouvez aussi suivre toutes nos activités à travers nos réseaux sociaux, sur Facebook ainsi que sur Twitter.
 
Aidez-nous à être force de propositions pour le ministère : l'association Femmes de l'Intérieur a hâte de vous compter parmi ses membres !

Petit-déjeuner d'information IHEDN

L’institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) organise un petit-déjeuner d’information et d’échanges destiné à faire connaître nos formations aux femmes qui souhaiteraient rejoindre l’IHEDN.

 

Cet événement aura lieu le lundi 2 mars de 8h00 à 9h00 à l’école militaire (salon des Maréchaux).

 

L'IHEDN part du constat que, lors du recrutement d'auditeurs de ses quatre sessions nationales qui se dérouleront de septembre 2020 à juin 2021, les femmes sont encore trop peu nombreuses au sein de leurs formations nationales.

 

Les quatre sessions portent sur les sujets « Politique de défense », « Armement et économie de défense », « Enjeux et stratégies maritimes » et « Souveraineté numérique et cyber-sécurité ».

Ces sessions permettent aux auditeurs-trices sélectionné-e-s de développer leur vision des enjeux de défense et de sécurité nationale, leur connaissance des politiques publiques associées ainsi que leur aptitude à l’analyse et à la réflexion.

 

Ce petit-déjeuner a pour vocation de faire connaitre les formations de l'IHEDN auprès des femmes cadres, dirigeantes, haut-fonctionnaires et susciter des candidatures féminines.

 

Vous pouvez vous inscrire auprès de la directrice du département relations institutionnelles, madame Delphine GILLAIZEAU, à l'adresse suivante : Delphine.Gillaizeau@ihedn.fr

 

Une pièce d'identité vous sera demandée pour entrer sur le site de l'Ecole Militaire.

                       Femmes de l'Intérieur communique

Les situations de harcèlement et d'agression sexuelle n'épargnent aucun environnement professionnel, comme le montre l'actualité récente.

 

Femmes de l'Intérieur, dont l'objet est l'entraide et l'accompagnement des femmes dans leurs ambitions professionnelles, apporte son soutien à la démarche courageuse de celles qui saisissent la justice.

 

Au-delà de ces cas particuliers, Femmes de l'Intérieur considère que, plus que jamais, une action déterminée en faveur d'une plus grande mixité à tous les niveaux hiérarchiques, et notamment dans les postes à responsabilités, est indispensable pour faire reculer les schémas de pensée et les pratiques qui favorisent ces manquements au respect des personnes, à l'éthique et à la déontologie.

 

Pour Femmes de l'Intérieur, la modernisation et le regain d'attractivité pour notre ministère ne pourront advenir sans une démarche résolue vers l'égalité professionnelle.

Équilibre vie professionnelle / vie privée : enjeux et défis pour l'attractivité du ministère de l'Intérieur

Un public nombreux de plus de 160 personnes étaient réunies dans la salle de fêtes de ministère à Beauvau le mardi 28 janvier 2020 pour participer à la soirée-débat annuelle de l'association Femmes de l'Intérieur sur le thème « Équilibre vie professionnelle / vie privée : enjeux et défis pour l'attractivité du ministère de l'Intérieur ».

Animés par Louis DUROULLE, consultant en communication digitale, les débats ont été ouverts par Madame Isabelle HUDON, ambassadrice du Canada en France et grand témoin de la soirée. Partageant quelques références canadiennes, mais surtout son expérience personnelle, elle a mis l'accent sur la notion de « déséquilibre à gérer au quotidien » pour les femmes, et l'importance de l'engagement individuel de chaque dirigeant pour faire progresser l'égalité professionnelle.

 

Deux tables rondes se sont ensuite succédées : la première rassemblait trois jeunes cadres du ministère de l'Intérieur (commissaire de police, officiers de gendarmerie et inspecteur de l'administration), qui ont présenté leur parcours et leurs attentes vis-à-vis de leurs institutions ; la seconde a confronté les visions « public / privé » sur l'attractivité des « marques employeurs » pour les jeunes générations ayant besoin de proximité, de reconnaissance et pour lesquelles le rapport au temps a fondamentalement changé. 

Les intervenants ont souligné l'importance de certains facteurs dans les mécanismes de fidélisation des cadres : la qualité des valeurs sur lesquelles repose l'identité propre à chaque organisation, la capacité à tenir les promesses faites au recrutement, la formation des managers, la considération, et la visibilité de rôle modèle pour promouvoir les recrutements féminins.

Christophe MIRMAND, secrétaire général du minsitère, clôturait les échanges en soulignant la portée des symboles plutôt que la recette miracle : le geste quotidien qui favorise l'égalité professionnelle, la bienveillance du management, l'attention portée aux collaborateurs, une charte du temps réaliste.

Signature d'une convention entre le ministre de l'Intérieur et l'assocation Femmes de l'Intérieur

Mardi 28 janvier 2020, à l'occasion de notre soirée-débat annuelle, une convention pluriannuelle d'objectifs et de moyens a été signée dans la salle des fêtes de Beauvau par Laurent Nuñez, secrétaire d'État, représentant le ministre de l'Intérieur, et par Isabelle Guion de Méritens, présidente de l'association.

 

Cette convention, conclue pour trois années, vise à préciser les modalités de coopération entre les deux parties pour contribuer à la dynamique d'égalité professionnelle femmes/hommes au sein du ministère, échanger des informations et travailler ensemble sur la mise en oeuvre des politiques ministérielles spécifiques ou développer des actions d'information et de formation répondant aux objectifs communs en matière d'égalité. Elle rappelle dans ses différents articles les engagements réciproques du ministère et de l'association.

Ainsi, Femmes de l'Intérieur sera associée aux travaux de réflection du ministère dans les domaines concernés, et elle s'engage à mettre en valeur les métiers et les postes à responsabilité du ministère. 

 

Une réunion de suivi de la convention et d'évaluation des actions menées de part et d'autre, est prévue annuellement.

Les métiers du ministère de l'Intérieur présentés aux élèves et anciennes élèves de Sciences-po au féminin

Le 26 novembre dernier, l'association Femmes de l'Intérieur présentait les différents métiers du ministère de l'Intérieur aux adhérentes de Sciences-po au Féminin, jeune association regroupant les élèves et ex-élèves féminines de Sciences Po Paris et des 9 instituts d'études politiques de province et Île-de-France. Cet événement organisé à l'initiative des deux associations était accueilli très chaleureusement par la Mutuelle Intériale dans ses locaux.

 

Une quarantaine d'adhérentes parisiennes de Sciences-po au féminin se sont vues présenter les différents corps de métier du ministère de l'Intérieur, à travers les parcours professionnels de 5 femmes expérimentées. Au préalable, elles avaient participé à un échange croisé sur la place des femmes dans la gouvernance publique, débat mené par Administration Moderne, Femmes de l'Intérieur et ENA 50/50.

La soirée s'est clôturée par un moment convivial où les participantes ont pu échanger avec les membres des associations présentes.

 

La vidéo intégrale de l'événement sera prochainement diffusée dans tous les IEP de province pour prolonger les réflexions et partager les possibilités de recrutement au sein du ministère de l'Intérieur.

"Egalité professionnelle Femmes/Hommes : comment embarquer les managers".

 

Femmes de l'Intérieur inaugurait l'année avec un petit-déjeuner organisé autour de Monsieur Paul PENY, DRH du groupe de la Caisse des Dépôts et Consignations, sur le thème : "Egalité professionnelle Femmes/Hommes : comment embarquer les managers ?" . 

 

Le petit-déjeuner débat avait lieu le mardi 8 octobre 2019, et portait sur les enjeux de l'égalité professionnelle femmes/hommes, l'expérience de la Caisse des dépôts et Consignations, ses résultats pour convaincre les managers de l'intérêt d'une telle politique et les inciter à la décliner dans leurs processus RH.

Une femme du ministère de l'Intérieur mise à l'honneur dans le classement « Femmes d'Influence » du magazine Forbes.

Isabelle Guion de Méritens, générale de division gendarmerie, détachée comme inspectrice générale de l'administration et présidente de l'association « Femmes de l'Intérieur » fait partie du classement des « 40 femmes Forbes », sélectionnées par un jury composé de personnalités diverses et reconnues.

 

« Qu'elles soient dirigeantes de grands groupes, artistes, chercheuses ou encore sportives de haut niveau, elles symbolisent à leur manière la réussite. Elles ont parfois connu des échecs, mais ces femmes, connues ou non du grand public, incarnent l'excellence, l'avenir ou la passion d'entreprendre ». Magazine Forbes, été 2019

 

Isabelle Guion de Méritens contribue également dans le magazine « Elle Active – Hors série » de septembre 2019, à livrer « les secrets des femmes heureuses au travail ».

L'association Femmes de l'Intérieur, représentée par une de ses membres dans le jury du 11ème Festival International du Film Policier à Beaune.

Passé de Cognac à Beaune, le Festival du Film Policier propose chaque année une compétition de longs métrages, une compétition de courts et une section "Sang Neuf". Outre les jurys de professionnels et de journalistes, un jury Spécial Police, composé de membres de la Police nationale, décerne le prix Spécial Police.

 

Lucie ONTENIENTE, ingénieure au Laboratoire de Police Scientifique de Paris et membre du conseil d'administration de "Femmes de L'intérieur", figurait parmi les 6 membres du jury du Prix Spécial Police qui ont délibéré à Beaune du 3 au 7 avril 2019 pour choisir un film original : Les oiseaux de passage de CRISTINA GALLEGO productrice & CIRO GUERRA réalisateur, tous deux nés en Colombie Les Oiseaux de passage est le premier long métrage qu’ils coréalisent.

 

L'histoire : "dans les années 1970, en Colombie, une famille d’indigènes Wayuu se retrouve au cœur de la vente florissante de marijuana à la jeunesse américaine. Quand l’honneur des familles tente de résister à l’avidité des hommes, la guerre des clans devient inévitable et met en péril leurs vies, leur culture et leurs traditions ancestrales. C’est la naissance des cartels de la drogue".

 

Le président d'Intériale et son conseil d'administration, qui soutiennent le Festival, organisaient mercredi 18 septembre une projection privée du film, en présence de plusieurs des membres du Jury Spécial Police, dont sa présidente Danièle Thiery, ancienne commissaire de police et auteurs de romans policiers à succès, et Lucie Onteniente.

Conférence-débat à Lille : la solidarité dans les territoires

Le 6 juin dernier, l’association Femmes de l’Intérieur et Michel Lalande, préfet de la région des Hauts de France et préfet du Nord, ont été ravis d’accueillir une cinquantaine de femmes de la région des Hauts-de-France qui ont répondu à l’invitation à participer à la conférence-débat intitulée « Femmes cadres de la fonction publique : quel réseau de solidarité dans les territoires ? ».

 

Dans son intervention, Michel Lalande a mis l’accent sur les nombreux progrès réalisés au sein de la fonction publique dans le domaine de l'égalité professionnelle femmes/hommes. Cependant, il a insisté sur l'importance du management de tous les jours et en particulier sur la relation au temps pour faire évoluer concrètement la situation des femmes. Il a souhaité que cette première rencontre en région soit le point de départ de réflexions et propositions concrètes dans les Hauts-de-France.

 

Puis, Isabelle Guion de Méritens, présidente de Femmes de l'Intérieur a présenté l'historique, les objectifs et les activités de l'association et a insisté sur le travail de l'association pour contribuer à la dynamique de modernisation et de performance du ministère par des propositions non spécifiques aux femmes, mais facilitatrices pour tous.

 

Enfin, Gisèle Szczyglak, docteure en philosophie politique et spécialiste des réseaux professionnels, a rappelé le caractère indispensable de l'utilisation des réseaux, pour les cadres dirigeants, pour gagner en visibilité et en capacité d'influence : développer le « je » personnel et le « jeu » professionnel.

 

À l'issue de la présentation, et après des échanges au sein d'ateliers, les participantes ont posé les bases d’un réseau régional interministériel, dont les travaux pourraient permettre des déclinaisons soutenues par le préfet et la déléguée régionale aux droits des femmes et à l'égalité, Caroline Plesnage.

 

La conclusion, réalisée à 2 voix par la déléguée régionale et Corinne Desforges, membre du conseil d'administration de l'association, soulignait le travail réalisé par la région sur les inégalités entre les femmes et les hommes dans les Hauts-de-France, la force de l'égalité comme levier de modernisation, et la nécessité pour tous de placer la question de l'égalité au cœur des travaux de transformation de la fonction publique.

 

Rendez-vous a été pris pour l’année prochaine afin de faire le bilan des propositions régionales.

Femmes cadres de la fonction publique : vers un réseau interministériel dans les territoires ?

Dans la lignée de l'événement organisée à Rouen au mois de mars dernier, l'association Femmes de l'Intérieur s'associe à Michel Lalande, Préfet de la région des Hauts-de-France, pour organiser une conférence-débat le jeudi 6 juin à Lille. Celle-ci portera sur le thème : "Femmes cadres de la fonction publique : vers un réseau interministériel dans les territoires ?".

 

Cette conférence s'adresse principalement aux femmes en responsabilité de la région, toutes fonctions publiques confondues. Les adhérentes de Femmes de l'Intérieur appartenant à la région des Hauts-de-France sont donc chaleureusement conviées à participer. N'hésitez pas à vous inscrire. 

Conférence débat - 06 juin à Lille.pdf
Document Adobe Acrobat [97.3 KB]

Réforme de la fonction, publique : Femmes de l’Intérieur reçue à l’assemblée Nationale

Le gouvernement met actuellement la dernière main à son projet de loi portant réforme de la fonction publique.

 

Dans le cadre de la préparation de l’examen de ce projet par le Parlement, la Délégation aux droits de femmes de l’Assemblée nationale a décidé d’auditionner l’ensemble des réseaux féminins de la fonction publique afin de recueillir leurs avis et leurs éventuelles propositions d’amendements au projet de loi, qui comporte un chapitre entier consacré à l’amélioration de la situation professionnelle des femmes employées dans le secteur public.
Femmes de l’Intérieur a donc été reçue le 5 avril dernier par Madame Laurence GAYTE, députée des Pyrénées-Orientales et chargée de la rédaction d’un rapport au nom de la délégation.

 

A l’occasion de cet échange de plus d’une heure, notre présidente, Isabelle Guion de Méritens a pu présenter notre association et les spécificités des métiers des Femmes de l’Intérieur.
Elle a fait part de du regard que porte l’association sur le bilan de la mise en oeuvre des mesures fixées par la loi du dite « Sauvadet » et sur les moyens à mettre en œuvre afin de conforter et amplifier ses résultats.
Tout en saluant les avancées déjà constatées dans la plupart des ministères pour ce qui concerne l’objectif de 40 % primo-nominations féminines, Femmes de l’Intérieur a néanmoins insisté sur les points du dispositif encore insuffisants ou défaillants, comme l’absence de mesures volontaristes et transparentes permettant la constitution de viviers de hauts potentiels et l’organisation d’un véritable accompagnement des parcours professionnels, qu’ils soient féminins ou masculins.
L’association a également pointé du doigt les améliorations qu’elle souhaiterait voir apportées aux missions et au positionnement des hauts fonctionnaires chargés de l’égalité au sein des ministères et l’insuffisante exploitation des données recensées dans les rapports de situations comparées (croisement des indicateurs, analyses détaillées, identification de leviers d’action concrets...). 

 

La députée Laurence GAYTE, déjà bien au fait du sujet, s’est montrée très attentive aux suggestions et remarques de Femmes de l’intérieur. Son rapport sur le volet égalité femmes-hommes du texte de loi, a été rendu le 11 avril ; il salue les avancées majeures du protocole d’accord du 30 novembre, qui a largement inspiré le texte, mais propose pas moins de 28 recommandations pour renforcer l’égalité femmes hommes, notamment pour mettre en place une obligation de résultats, aller au-delà des primo-nominations dans le suivi des carrières des femmes, ou mieux réfléchir à l’impact de la maternité sur ces mêmes carrières.

 

Rendez-vous dès les premiers jours de mai pour le début de l’examen du texte à l’Assemblée! La plupart des recommandations de la Délégation devrait être défendue par le biais d’amendements.

Femmes de l’Intérieur accompagne en tant que grand témoin la matinée sur l’égalité professionnelle organisée à l’IRA de Lyon par la promotion d’élèves attachés

Le 17 avril 2019, la promotion d élèves attachés de l’Institut Régional d’Administration de Lyon organisait une matinée de conférences, échanges et ateliers consacrée à l’égalité professionnelle, soutenue dans la démarche par son directeur Pierre-Henry Vray et les cadres de l’école. 

 

L’association Femmes de l’Intérieur, représentée par sa présidente Isabelle Guion de Méritens, générale de gendarmerie et inspectrice générale de l’administration et Dominique Prince, Contrôleur général économique et financier de 1ère classe, ancien délégué ministériel à l’égalité de Bercy Bercy, ont assisté en tant que grands témoins aux différents travaux et sont intervenus lors de la conférence plénière en présence de toute la promotion.

 

Témoignages personnels, vision du chemin parcouru, marges de progrès sur lesquelles s’engager… les présentations et échanges avec la salle ont été riches de sens et très appréciés par les participants.

Femmes cadres de la fonction publique : quel réseau de solidarité dans les territoires ?

Une centaine de femmes en responsabilité de la région Normandie ont participé à une conférence-débat "Femmes cadres de la fonction publique : quel réseau de solidarité dans les territoires ?" animée par Gisèle Szczyglak, docteure en philosophie politique et spécialiste des réseaux professionnels. Ce temps d'échange était organisé dans le cadre des manifestations autour de la Journée internationale des droits des femmes, à l'initiative de l'association Femmes de l'Intérieur et présidé par Fabienne Buccio, préfète de la  Seine Maritime,  préfète de la région Normandie, et Isabelle Guion de Méritens, présidente de l'association.

Après l'ouverture par la préfète, puis la présentation de l'association Femmes de l'Intérieur par sa présidente, l'animatrice a animé une courte conférence "Faire réseau, une dynamique individuelle et collective" avant d'organiser un brainstorming par groupes, suivi d'une restitution finale. Son intervention a permis de faire prendre conscience de la nécessité des réseaux en tant qu'intelligence collective et éco-système vivant. Le "faire réseau" fait, aujourd'hui, partie des compétences à détenir par les cadres dirigeants. Le réseau porte en effet à la fois des axes de développement personnel, mais aussi l'importance de "faire communauté".

 

Les propositions faites par les participantes lors de la synthèse, permettront de prolonger ces échanges par des déclinaisons opérationnelles thématiques soutenues par la préfète de région et son délégué régional aux droits des femmes et à l'égalité.

Synthèse des échanges Rouen 4 mars 2019.[...]
Document Adobe Acrobat [60.9 KB]
Infographie réseaux GG.pdf
Document Adobe Acrobat [1.2 MB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Association Femmes de l'Intérieur